Compétence négociation commerciale : les enjeux et les règles du jeu.

Aujourd’hui, quels que soient les secteurs d’activité, les équipes commerciales doivent se confronter à des réalités business très complexes et développer leurs compétences en négociation commerciale. Il faut négocier avec les clients, les fournisseurs, les partenaires et même avec les services internes de sa propre société.

La tournure des négociations est impossible à prévoir : certaines objections sont certes courantes, mais d’autres sont spécifiques à chaque interlocuteur.

Pour développer vos compétences en négociation et réussir vos ventes ou vos achats , suivez ces 5 règles d’or.

Et avant de démarrer, lisez cette définition de la négociation !

Négociation commerciale, règle d’or n°1 : OSER

Bien négocier, c’est avant tout OSER commencer par une exigence élevée (et réaliste). Exprimer clairement et fièrement votre prix.

En amont, vous aurez listé les points à négocier, les concessions que vous vous vous autorisez à accorder.

Sur chacun de ces points, définissez un plancher, un objectif précis, mais aussi un niveau d’exigence initiale et des arguments.

Vous pouvez vous préparer à l’aide de ce tableau des objectifs :

Tableau des objectifs de négociation

Pour conclure sur cette première règle d’OR, ayez en tête que vous finirez par un compromis. C’est pour cela qu’il ne faut jamais commencer par là.

Les équipes de coSmi group sont expertes de la négociation et peuvent vous organiser un coaching sur-mesure. Les formules coSmi start et coSmi boost permettent un accompagnement dans la durée sur 6 ou 12 mois pour monter en compétence dans la négociation commerciale.

Devenez un négociateur de choc !

Découvrez les formules coSmi group

Compétence en négociation commerciale, règle d’or n°2 : RESISTER

Quand votre interlocuteur demande une concession, très souvent une baisse de prix, il faut d’abord répondre par un argument et ne pas commencer d’emblée la négociation sur les prix. 

Nous disposons d’une « minute de pouvoir » lorsqu’un client ou un acheteur nous demande un effort sur le prix. Aussi incroyable que cela puisse paraître !

Profitons de notre minute de pouvoir !

Eviter le marchandage et argumenter avec conviction

Peu importe que l’argument convainque, il faut qu’il témoigne de votre détermination à défendre votre proposition initiale.

Exemple : « J’entends bien votre demande, mais il y a une chose que vous devez savoir : (…) »

Plus on défend son offre initiale, plus on donne de la valeur aux éventuelles concessions qui suivront, et plus on accroit ses chances d’obtenir des contreparties significatives. On peut défendre son offre par des arguments, mais aussi par des questions.

Si vous êtes manager, apprenez à coacher vos commerciaux. Vous serez d’autant plus à l’aise pour accompagner dans la négociation.

 

Conclusion sur cette 2ème règle d’OR de la négociation commerciale : ne pas faire de contreproposition immédiate

  • C’est une perte d’argent immédiate
  • C’est un acte gratuit aux yeux du client
  • Nous dilapidons notre minute de pouvoir

Faîtes progresser vos commerciaux en négociation

Organisez des ateliers pratiques

Compétence en négociation commerciale, règle d’or n°3 : OBTENIR

Votre objectif étant de trouver une solution, et donc de vendre, il faut maintenant passer à l’étape des concessions. La règle ici est d’accorder uen concession en demandant systématiquement une CONTREPARTIE.

C’est une règle de base de la vente qui permet de préserver la rentabilité de son offre. C’est aussi un excellent moyen de changer la nature de la négociation : passer une logique perdant -gagnant à une logique gagnant-gagnant.

Commencez par demander des contreparties que la partie adverse sera dans l’incapacité d’accorder. Ne dévoilez pas trop vite le degré des concessions que vous accorderez en échange, tout en montrant que vous cherchez une solution :

Exemple : « j’aimerais bien vous aider, mais vous ne me donnez pas beaucoup d’arguments.

Utilisez la matrice des concessions-contreparties pour monter en compétence dans la négociation commerciale.

Conclusion sur cette 3ème règle d’OR de la négociation commerciale : faites une contre-proposition claire et assumée

  • Enoncez très précisément la contrepartie que vous demandez
  • Valorisez l’importance de la concession que vous accordez

Négocier en défendant ses marges, règle d’or n°4 : LIMITER

Quand vous accordez une concession, vous devez également LIMITER son ampleur. Ne jamais « couper la poire en deux » car cela vous exposerait d’emblée à une baisse de prix trop importante.

N’offrez des concessions d’importance décroissante, au fur et à mesure des discussions, pour montrer à la partie adverse que celle-ci obtient le meilleur accord possible.

Exemple d’évolution de prix : 2000, puis 1500, puis 1300, puis 1000

Si vous passez directement de 2000 € à 1000€, vous prenez le risque que votre interlocuteur vous demande un geste supplémentaire avant de conclure l’achat. En plus, votre client pourra très certainement se satisfaire d’un prix à 1500 ou 1300€. Si vous ne l’avez pas tenté, vous ne le saurez jamais !

N’ayez pas peur de dire NON !

La compétence en négociation commerciale se juge aussi au fait de savoir refuser des négociations trop couteuses et de réorienter vers des concessions plus pertinentes.

Exemple : « Sur ce point, je ne peux rien faire. En revanche, sur cet autre point (…) »

Compétence en négociation commerciale, règle d’or n°5 : CONCLURE

Bien négocier, c’est savoir bien conclure. Il faut engager son client dans la conclusion en utilisant certaines techniques de pré-fermeture.

Avant cela, vérifier que le futur client est prêt à conclure l’accord.

 

Exemple : « Si nous trouvons un accord sur ce point, je peux considérer que vous faisons affaire ensemble ?»

Une fois l’accord conclu, félicitez le client, mais ne donnez pas l’impression d’être trop satisfait. N’oubliez pas que vous avez donné des concessions.

Le client doit avoir l’impression qu’il a réussir sa négociation, puisque vous l’avez fait rentrer dans une relation gagnant-gagnant.

Développement des compétences en négociation commerciale, pour aller plus loin :

coSmi group organise des ateliers pratiques à destination des managers commerciaux et des vendeurs sur la négociation.

Apprenez à négocier tout en défendant vos marges !

Contactez-nous pour en savoir plus.

 

D’autres articles pourraient vous intéresser

Réussir son business plan : les erreurs à éviter

Réussir son business plan : les erreurs à éviter

Pour évaluer la viabilité d’une entreprise, trouver un financement pour son projet et/ou vous guider pour atteindre le succès, le business plan est un incontournable. CoSmi Group vous propose de découvrir les erreurs à éviter pour réussir son business plan. Ne pas en...

lire plus
5 bonnes résolutions 2021 pour les entrepreneurs

5 bonnes résolutions 2021 pour les entrepreneurs

Quand débute une nouvelle année, nous avons tous l’habitude de prendre de bonnes résolutions. Alors, pourquoi ne pas appliquer ce réflexe de la vie privée à la sphère professionnelle ? Voici nos 5 bonnes résolutions 2021 pour que les entrepreneurs...

lire plus
Mentoring commercial : 3 clefs de succès

Mentoring commercial : 3 clefs de succès

Le mentoring commercial, une pratique grandissantePourquoi le mentoring dans la vente est-elle primordiale ?  Parmi les principes clefs lors d'un rendez-vous avec un prospect ou un client, il y a le fait de faire attention à ses gestes et sa posture. Le plus important...

lire plus
3 résolutions pour une performance commerciale

3 résolutions pour une performance commerciale

Performer commercialement sur le long termeTel est l’enjeu ! Dans une célèbre publication publiée en 2015, Caterina Fake créait l’association de mots "start-up cafard" (coackroach start-up) pour définir les entreprises qui, ayant à coeur de se développer lentement et...

lire plus
Manager commercial : les 5 qualités indispensables

Manager commercial : les 5 qualités indispensables

Pour être un bon manager commercial, il ne suffit pas de bien maîtriser les techniques de vente et de management. D’autres qualités sont aujourd’hui fondamentales pour mener les équipes de commerciaux vers la performance et le succès.Le manager commercial de qualité...

lire plus
Comment mieux manager son équipe commerciale ?

Comment mieux manager son équipe commerciale ?

Pour mieux manager son équipe commerciale, il est nécessaire d’adapter son style de management, d’adopter la bonne stratégie, de savoir motiver ses collaborateurs et d’utiliser les bons outils de pilotage. Dans cet article, vous en sautez plus sur les étapes qui vous...

lire plus
Stratégie de sortie de crise versus business plan

Stratégie de sortie de crise versus business plan

un énième business plan...vraiment ? Le proverbe est assez clair : après la pluie vient le beau temps ! Les circonstances défavorables ou mauvaises peuvent changer rapidement. Ce proverbe trouverait son origine d'un titre de la Comtesse de Ségur du même nom au début...

lire plus