Fini le “Friday wear”, vive le “all week wear”

Pendant un temps pas si vieux on se demandait le vendredi matin avant de laisser sa cravate ou son tailleur au placard ce que pouvait vraiment se permettre au niveau vestimentaire ? Il a ceux qui pensent qu’il y a des limites à ne pas dépasser, d’autres qu’il y a des impairs à ne pas commettre et aussi ceux qui restent habillés comme les autres jours de la semaine. 

Cette tendance à la décontraction, venue des Etats-Unis, a chamboulé le code vestimentaire des sociétés en amenant le concept du sportwear chic ou du casual, imposant un contrôle de son image pour ne pas paraître has-been ou décalé auprès de ses collègues.

Je vous rappelle tout ceci car à l’heure du coronavirus et ce confinement en mode télétravail avec visio conférence, il n’y a plus de casual uniquement le Vendredi mais toute la semaine. Effectivement, il serait légèrement ridicule d’enfiler son costume-cravate habituel pour se mettre dans son bureau à la maison ou en tailleur derrière sa table de salle à manger avec la webcam rivée sur soi.

Quoique cela me rappelle le sketch des Nuls avec Alain Chabat quittant son plateau du JT de 20h en bas résille…

Plus de gêne, aucun ridicule, vraiment ?

Alors effectivement, la cravate ou la jupe crayon, laissée au placard, il n’y a qu’un pas à commettre un faux-pas (justement) vestimentaire… Alors s’il vous plaît, ne jugez pas trop vite votre interlocuteur ou interlocutrice qui par peur du ridicule a tenté de rester neutre ou au contraire, victime du diktat du cool, s’est adonné(e) à une “startupisation” de son look. 

Il faut faire tomber les masques ! 

Petit flashback sur Bas les masques qui était une émission documentaire française animée par Mireille Dumas et diffusée sur France 2 de septembre 1992 à juin 1996. Sous forme d’entretiens, Mireille Dumas invitait des personnalités, anonymes ou connues, à parler de leur vie intime et à exprimer avec franchise leurs idées et leurs sentiments.

Alors la période si particulière que nous vivons en ce moment me rappelle cette émission et en faisant un parallèle avec maintenant où nous sommes à portée de swipe up ou de clic, on trouve sur Twitter ou Instagram des commentaires parfois peu élogieux, peu bienveillants voire dénigrants sur le look des gens ou même pire sur l’intégrité des personnes en elles-mêmes. J’espère que cette période de solidarité amènera chacun à essayer de comprendre ce que l’autre a voulu dire, exprimer peut-être maladroitement et toujours de manière honnête, que ce soit au niveau vestimentaire ou niveau de ses pensées et (res)sentiments.  

Malgré tout, nous restons humains et nos biais cognitifs peuvent nous ramener à des réflexes plus simples et porter un jugement en soi n’est pas grave ; ne pas savoir changer d’avis ou revenir sur ses premières pensées est autrement plus dérangeant.

7 secondes pour faire une bonne impression

Ce n’est pas une nouvelle… Tout se joue dans les premières secondes lorsqu’on se présente à quelqu’un et encore plus vrai lorsque c’est pour la première fois.

Si l’on prend le secteur du recrutement et a fortiori sur le recrutement de fonctions de représentation comme les populations commerciales, il y a matière à filer la métaphore du ne juger trop vite votre interlocuteur ou interlocutrice.

Recruter autrement représente une nouvelle donne ; en tous cas, c’est à chaque fois le cas que je suis amené à profiler et faire passer des entretiens à des candidats pour le compte de mes clients, je m’intéresse avant tout à la personne avant d’aller en détail dans son CV ou ses expériences.

Avant même de présenter son parcours, ses expériences passées, j’écoute le candidat me raconter son histoire, ses envies, ce qui le ou la fait vibrer.

Je me rends aussi compte qu’avant même de pouvoir postuler sur un poste à pourvoir, il serait intéressant de pouvoir compter sur un outil de connaissance des valeurs qui animent chacun et de ses modes de fonctionnement qui permet de mieux connaître les candidats pour ensuite les positionner face à des challenges où ils seront à mêmes d’exprimer tout leur potentiel.

J’ai trouvé cet outil et pour plus de détails je vous invite à cliquer ici ou à nous contacter ici.

Et vous quel comportement adoptez-vous lorsqu’il s’agit d’une visio conférence ou d’un entretien d’embauche ?

Un projet, une question ?

Contactez CoSmi Group

D’autres articles pourraient vous intéresser

mentoring commercial : 3 clefs de succès

mentoring commercial : 3 clefs de succès

Le mentoring commercial, une pratique grandissantePourquoi le mentoring dans la vente est-elle primordiale ?  Parmi les principes clefs lors d'un rendez-vous avec un prospect ou un client, il y a le fait de faire attention à ses gestes et sa posture. Le plus important...

lire plus
3 résolutions pour une performance commerciale

3 résolutions pour une performance commerciale

Performer commercialement sur le long termeTel est l’enjeu ! Dans une célèbre publication publiée en 2015, Caterina Fake créait l’association de mots "start-up cafard" (coackroach start-up) pour définir les entreprises qui, ayant à coeur de se développer lentement et...

lire plus
Ecoute active, entendre ne signifie pas écouter

Ecoute active, entendre ne signifie pas écouter

L'ecoute active dans la vente est primordialePourquoi l'ecoute active dans la vente est-elle primordiale ?  Parmi les principes clefs lors d'un rendez-vous avec un prospect ou un client, il y a le fait de faire attention à ses gestes et sa posture. Le plus important...

lire plus
Qu’est-ce qu’un lead qualifié ?

Qu’est-ce qu’un lead qualifié ?

Rédéfinir ce qu’est un lead « qualifié » Avoir une machine de guerre pour générer du lead qualifié est vital pour faire du business incrémental. Voici le sempiternel sujet autour du lead qui rapporte 💰… en clair le lead « qualifié », celui qui génère du business...

lire plus
Stratégie de sortie de crise versus business plan

Stratégie de sortie de crise versus business plan

un énième business plan...vraiment ? Le proverbe est assez clair : après la pluie vient le beau temps ! Les circonstances défavorables ou mauvaises peuvent changer rapidement. Ce proverbe trouverait son origine d'un titre de la Comtesse de Ségur du même nom au début...

lire plus
Alignement marketing commercial

Alignement marketing commercial

Alignement marketing et commercial : faîtes collaborer les équipes ! Redéfinir l’alignement marketing et commercial au profit de l'acheteur, tel était le sujet de l'évènement organisé à l'hôtel Molitor à Paris par la société Showpad, un des leaders de l'accompagnement...

lire plus